Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d04e6ae0e32b75b6942528435875a18c/web_carlospayan/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 6230
PROJETS | Carlos Payán

La contrebasse par elle-même

Musiques d’aujourd’hui pour contrebasse seule

 

Actuellement, la contrebasse en tant qu’instrument soliste est encore peu connue dans les divers milieux artistiques et sociaux. En effet, afin de s’approcher à un publique plus vaste et en essayant de lui apporter la surprise et l’étonnement, ce concert prend forme dans un contexte moins traditionnel et en dehors des salles habituelles de concert. Le programme est composé des morceaux écrits dans la deuxième moitié du XXe siècle et d’autres composés plus récemment. Leur langage est plutôt expérimental, ils parcourent entre autres la tonalité et l’atonalité, des effets sonores à l’archet et au pizzicati dont les structures sont parfois imprévisibles.

 

Ce projet est  animé par une volonté d’ouvrir des voies propices pour créer, pour se créer et se recréer!

 

Proposition de programme:

Due piccoli pezzi  – Alberto Bocini

1er et 3ème morceaux

https://soundcloud.com/user-46687725/un-piccolo-pezzo?in=user-46687725/sets/musiques-daujourdhui-pour

Hämärä: le cou-cou chante dans le crépuscule – Richard Dubugnon

 

KadenzaTeppo Hauta-aho

 

Esquisse No. 1 – Carlos Payán

I Mov. Lent et atmosphérique

https://soundcloud.com/user-46687725/esquisse-no1-lent-et-atmospherique

II Mov. Allegro avec étrangeté

https://soundcloud.com/user-46687725/esquisse-no-1-allegro-etrange-pour-contrebasse-seule

 

Esquisse No. 2 – Carlos Payán

I Mov. Lent et douloureux

https://soundcloud.com/user-46687725/esquisse-no-2-pour-contrebasse-seule-lent-et-douloureux

II Mov. Allegro molto et viscéral

 

Programme sujet à modification

Carlos Payán : contrebasse

Sens dessus, sens dessous…sur la douleur…

 Work in progress

Exprimer artistiquement la douleur que l’être humain porte en soi, voila le fil conducteur de cette performance. Nous croyons qu’il est important de mettre en lumière une vision métaphorique de cette force qui nous anime et de pouvoir la mettre en conjonction avec la vie quotidienne. De cette manière, la douleur est vue comme une source de transformation de nos manières de se rapporter avec soi-même et autrui. En effet, cette compression ouvre une vision plus large de se qui se passe en nous et autour de nous où la tolérance, le respect et la tendresse peuvent s’éveiller en chacun…

…Ouvrir authentiquement le cœur est peut-être la prise de conscience sur la propre existence, qui à la fois comporte un passage obligé à travers la douleur, cette dernière, intrinsèquement lié à notre condition. En effet, cette pris de conscience provoque la mise en question de ce que nous croyons d’y être et nous invite à la reconstitution des nos manières de penser, sentir et agir, en d’autres mots, l’ouverture du coeur nous invite à une mort et une renaissance symbolique…

Il s’agit d’un changement profond et difficile à supporter, mais comme Eric Neumann disait:

« …s’avancer dans le monde et se retrouver avec le principe universel, sont les tâches du développement humain et individuel… »

 

 

Sandra Chocarro : Flûtes, objets, bruitages et composition.

Yesid Fonseca : Electronique, projection des images et composition.

Carlos Payán : Contrebasse, composition, direction artistique et dramaturgique.

Océane Stein : Décoration de la mise en scène et esthétique de  l’image.

 

 

Dessins des étoiles

 

Depuis toujours l’être humain codifie, dessine, grave, peint des formes et des symboles de messages divins. L’esprit créatif a accès à un monde énergétiquement différent qui apporte du sens à nos existences.

Le dessin des étoiles proposé pour cette exposition représente la quête d’une vie, un parcours qui mène à l’envol de l’âme que l’on vivra tous en grandissant.

L’écriture des étoiles est là pour développer l’imagination, faire briller les yeux et éveiller le scintillement intérieur.

 

Malizia Moulin: Dessins des étoiles

Carlos Payán: Contrebasse et composition   

Lieu: Villa Dutoit

5, ch. Gilbert-Troillet

 

Vernissage de l’exposition: Jeudi 17 janvier 2019 à partir de 18h.

 

 

Face au cosmos

Work in progress

Ce projet se présente sous la forme d’une performance interdisciplinaire qui rassemble musique originale,  extraits des textes littéraires, philosophiques, anthropologiques, mythologiques,  psychologiques et poétiques, lumière holocinétique et programmation sonore.

A partir d’une interprétation personnelle  des paradigmes existentiels auxquels nous sommes confrontés dans le monde contemporain (globales et locales, sociales, politiques, psychologiques, économiques, écologiques) ce projet développera en synthèse une vision  complexe de l’humanité face à l’univers, plus concrètement celle d’occident.

Mettre en lumière l’état de crise actuel de notre civilisation et les ressources qu’on pourrait envisager pour faire face aux problématiques d’une telle crise, voilà le fil conducteur de cette performance. En effet, paradoxalement, le monde d’aujourd’hui a au même temps les ressources nécessaires pour faire face à ces problématiques et pour causer une grande catastrophe humanitaire et écologique. Voici quelques questions qui peuvent alors être soulevées à se sujet: Quels son les paradigmes antagoniques qui constituent notre psyché et notre vision du monde ? Quels sont-il les causes sous-jacentes à la conformité et l’obédience inconsciente sociales d’une part et la faim excessive de pouvoir et contrôle de la classe politique et corporative d’autre part? Est-ce qu’il y a une force plus puissante que nous nie clairvoyance intellectuelle et spirituelle pour aborder les problèmes fondamentaux aux quelles nous sommes confrontes comme civilisation ? Il semblerait qu’il y ait une pièce manquante pour comprendre en profondeur notre état actuel au niveau individuelle et collective, peut-être une catastrophe écologique pourrait éveiller cette compréhension ? Peut-être un guerre nucléaire ? Ou une nouvelle conscience est-elle en train de naitre dans la turbulence ?…

Carlos Payán : Composition, Basse électrique, direction artistique et dramaturgique.

Instrumentation: Piano, Hammond Organ, Percussions, Batterie, Basse électrique, Voix et électronique.

Al toque mestizo, groupe de musique populaire latino-américaine

 

Manuel Araneda : Voix et cajon

Jorge Pacheco : Guitare et voix

Carlos Payán : Contrebasse

Gabriel Valtchev : Percussions

https://www.facebook.com/AlToqueMestizo/

Al Toque Mestizo. Dossier

https://www.youtube.com/watch?v=U4DDIyRndyY

https://www.youtube.com/watch?v=MJbIN7kUYF4

Film muet et contrebasse seule

Work in progress

Film : images décousues de sens 

IMAGES DÉCOUSUES DE SENS

Projet *Artisticosmystique*

Long métrage expérimental vidéo et animation, laboratoire d’images folles de Malizia Moulin.

Présentations – poaime

Promenade des étoiles sur la Terre * Rythme de vie * Souffle * NaiSENS de la magie enfouie * Emerveiller – Aimer réveiller – Aimer rêve et lier * Rêve éveiller * Réveil doux et intuitif des émotions astrales * Instinct – instant divin * Accès au temple créatif * Développer sa flamme interne, lanterne terrienne * Face inné * Offrir ce qu’il y a là-haut à ici et ce qu’il y a ici à là-haut *

Images muettes invitent sonore interprète de même planète

Aucun sens en l’abSENS d’un Son cousu. En perpétuel mouvement comme la vie, le sonore de IMAGES DÉCOUSUES DE SENS, se veut varié, multiforme et UNIque.

Mariage du Son aux iMAGES, alliage * Soleil musical * Musicalié * MUSICastrAL * Connexion aux étoiles * AMENer D’yeux aux OReilles * Respire ! * La création ne nous appartient pas, elle est à tous ! A vous, à moi, à eux ! Elle vient de là-bas ! * Langage – l’engage poétique des cieux – Délicieux – Des lies cieux * Ressenti profond * Chaleur du cœur * Âmeour * L’étincelle ! Brille !

Voilà s’il fallait une description… Tout ça !

En résumé = indescriptible! 

Couleurs de la vie ! Bienvenue ! Dans le sens que vous voudrez !

Malizia Moulin : Réalisatrice http://malmoulcreation.tumblr.com

Carlos Payán : Contrebasse et composition